A lire les dictionnaires une crise est un événement social qui se caractérise par un paroxysme des souffrances, des contradictions ou des incertitudes, pouvant produire des explosions de violence ou de révolte. La crise est une rupture d’équilibre.

En France, les discours, politiques et académiques sur la crise du logement existent depuis les années 1920 (Sellier H La Crise du logement et l’intervention publique en matière d’habitat populaire), ont ressurgit dans l’après guerre (voir le livre de Gilbert Mathieu Peut on loger les Français, 1965) et connaissent depuis une dizaine d’années un retour en force.

Mais entendons nous la même chose par ce terme de crise au travers de l’histoire et dans les différents contextes économiques ? Comment la ou les crises traversent les différents types de villes voire de quartiers ? comment et pourquoi elles peuvent de profonds facteurs de mobilisation sociale et politique ?

Pour cette séance on propose :

1- Une analyse longitudinale de la notion de crise du logement dans diverses sources parlementaires en France. Source : la base des textes de débat public, discussions au sénat et à l’Assemblée nationale. Yankel Fijalkow

2- Une analyse d’un historien pour les années 1920 ou 1950-1960. A chercher et à trouver.

3- L’analyse d’un socio économiste sur les différentes crises à l’œuvre autour de LA crise. Comment elle frappe différents types de villes françaises en fonction de leur attractivité ? François Cusin.

3- Une déclinaison locale qui montrerait comment la transformation d’un quartier comme la Goutte d’Or conduit à produire une crise locale du logement en raison de la raréfaction de l’offre pour des « pauvres » soucieux de rester dans Paris. Yannick Henriot.

4- Une déclinaison nationale qui montrerait comment l’effondrement d’un système de logement social a conduit 5% de la population d’un pays, Israel à se mobiliser par des actions symboliques fortes dans l’espace public (aout 2011, septembre 2012)

5- Une sixième intervention sur La crise du logement dans les Suds est recherchée.