Isoler des tuyaux de chauffage peut être une très bonne idée pour faire des économies au quotidien. Ces travaux peuvent également être pris en charge par certaines aides financières.

Qu’est-ce que le calorifugeage ?

Dans un immeuble ou une maison, les tuyaux d’eau chaude sanitaire passent souvent par des pièces peu ou pas chauffées et ne sont pas isolés. Entre la chaudière et le point de sortie, l’eau chaude sanitaire peut perdre jusqu’à 10 °C, entraînant ainsi une consommation trop importante d’eau dans le bâtiment. Le calorifugeage consiste à isoler les tuyaux de chauffage pour éviter les pertes de chaleur et diminuer sa consommation énergétique.

Grâce aux économies d’énergie réalisées, le calorifugeage entraîne un cercle vertueux provoquant également des économies financières non négligeables pour les utilisateurs du réseau d’eau chaude. Une telle opération peut entraîner une diminution d’environ 20 % de la facture énergétique.

Au-delà de l’amélioration du système de chauffage, le calorifugeage entraîne aussi une meilleure salubrité dans les locaux concernés grâce aux matériaux utilisés pour réaliser les travaux. Le gel ne touche pas les canalisations pendant l’hiver et la présence de PVC facilite le nettoyage du système d’isolation.

Comment les travaux sont-ils réalisés ?

Lors de votre projet de rénovation énergétique, vous devez d’abord vérifier la faisabilité des travaux dans votre maison ou l’immeuble dans lequel vous habitez. Il vous suffit d’appeler un expert qui pourra constater l’état de vos canalisations, vous donner un avis en quelques heures seulement et vous recommander un expert qui pourra réaliser les travaux et vous permettra de bénéficier d’une prise en charge financière.

Dans une maison, le calorifugeage peut être réalisé en quelques heures seulement par des ouvriers qualifiés mais les travaux durent généralement quelques semaines dans un immeuble, en fonction de sa taille. Les artisans placent simplement un manchon isolant sur les tuyaux de chauffage ; il s’agit généralement d’une coquille en laine de verre ou laine de roche pour une bonne tenue.

Pour assurer la bonne tenue de l’isolant, une meilleure durée dans le temps et une esthétique plus agréable, un tube de PVC est placé au-dessus de l’isolant. Cette étape est indispensable pour finaliser les travaux et assurer un rendu parfait pouvant durer plusieurs années.

Des travaux pris en charge

Grâce à la loi Pope mise en place par le gouvernement pour réduire les dépenses énergétiques nationales, les particuliers peuvent bénéficier des Certificats d’économies d’énergie pour réaliser certains travaux de rénovation énergétique, parmi lesquels le calorifugeage. Dans certaines situations, ces certificats plus communément appelés « prime énergie » peuvent prendre en charge 100 % des travaux d’isolation. C’est par exemple le cas si vous habitez un immeuble en copropriété.

Pour bénéficier de la prime énergie, vous devez respecter deux conditions principales, la première étant d’habiter dans un immeuble ayant été achevé plus de deux ans auparavant. Pour bénéficier des aides, vous devez aussi faire appel à un artisan RGE. Grâce à ce label, vous êtes assuré que les ouvriers connaissent les techniques permettant d’obtenir des performances d’isolation suffisantes.

La prime énergie n’est pas la seule aide à laquelle vous pouvez prétendre pour rentabiliser vos travaux immédiatement. Vous pouvez aussi demander à bénéficier d’un crédit d’impôt sur la transition énergétique pour déduire 30 % du montant des travaux de votre impôt sur le revenu, même si vous n’êtes pas imposable. Vous pouvez aussi faire une demande auprès de l’ANAH pour financer d’autres travaux d’isolation dans votre maison.