Contracter un emprunt auprès d’une banque est synonyme d’un engagement. Tous les emprunteurs ont intérêt à s’acquitter de ses dettes à la période d’échéance indiquée dans le contrat de prêt. Pourtant, les fléaux de la vie peuvent conduire à une impasse bancaire. A un moment où les dettes s’accumulent et dépassent le seuil d’endettement, les banquiers jouissent l’autorité de saisir les garanties matérielles proposées par l’emprunteur. Face à une impasse bancaire, il existe une solution ultime pour se prémunir de la saisie immobilière : le portage immobilier.  Pour cela, il est toujours idéal de recourir à la prestation d’une agence spécialisée dans le domaine.

En quoi consiste le portage immobilier ?  

Les propriétaires qui confrontent une difficulté financière pour l’acquittement de ses dettes bancaires peuvent prévenir la saisie immobilière par son banquier en optant pour le portage immobilier sur apirem.fr.  Les emprunteurs propriétaires des biens immobiliers ont toujours tendance à céder son logement en hypothèque à titre de garantie. Ce, non seulement pour affirmer sa solvabilité auprès de l’organisme prêteur, mais également pour obtenir dans les conditions plus favorables le prêt. Lorsque le propriétaire emprunteur se trouve dans une situation délicate lui empêchant de rembourser les mensualités à la banque, celle-ci jouit pleinement le droit de récupérer le capital restant dû en procédant à la saisie de l’immobilier.  Le portage immobilier s’avère une excellente alternative et une solution plus souple que flexible pour les propriétaires en phase d’impasse bancaire. L’opération de portage prévient ainsi la vente de patrimoine. En y optant, vous n’aurez pas besoin de vendre définitivement  vos logements pour acquitter vos remboursements.

Le portage immobilier, une excellente alternative pour sortir du surendettement 

Lorsqu’un emprunteur est en détresse financier, il encoure ainsi des risques potentiels, à savoir, le fichage bancaire à la Banque de France FICP ou Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers, surendettement, l’impossibilité de contracter un nouveau crédit, et ainsi de suite. Ce genre de situation favorise toujours une montée de stress et il devient pressant de trouver une trésorerie en urgence en vue de solder les remboursements, d’où l’intérêt du portage immobilier. Son mécanisme d’emploi n’est pas sorcier. Le propriétaire cède en vente son logement aux investisseurs intéressés d’une manière temporaire. Ici, l’opération consiste à un transfert de propriété. L’entreprise de portage engagée établi une relation entre le propriétaire vendeur et les investisseurs acquéreurs. En cela, l’ancien propriétaire obtient de l’argent en contrepartie de la transaction immobilière.  La somme perçue permet au propriétaire emprunteur d’apurer sa situation bancaire et acquitter toutes ses dettes. D’une manière générale, le prix de vente du logement est inférieur à sa valeur de vente réelle, il oscille entre 70 à 80% de la supposée valeur du bien sur le marché immobilier, bref, de sa valeur vénale.  En portage immobilier, il est important de noter que l’ancien propriétaire a la faculté d’occupation du bien.  Ce qui implique qu’il continue à habiter dans le logement sur une période d’occupation de dix (10) ans à la maxime, son honneur est sauf aux yeux de la société. Si, l’ancien propriétaire souhaite récupérer son bien, le Code Civil prévoit une durée de faculté de rachat pour une durée de cinq (5) ans.

Quels écarts entre le portage immobilier et la vente à réméré ? 

Beaucoup de propriétaire emprunteur a coutume de confondre la notion de la vente à réméré et celle du portage immobilier. Il est irréfutable qu’il ait un principe commun entre les deux opérations et il est à noter qu’il existe une réelle différence entre les deux. Le portage immobilier et la vente à réméré sont deux (2) options immobilières pour les propriétaires en phase critique d’endettement excessif avec son bien menacé à la saisie. Comme énoncé ci-haut, le portage immobilier s’agit d’un transfert de propriété temporaire, ce qui le diffère de la vente à réméré, qui s’agisse en fait d’une acquisition. Celle-ci est réglementée par le Code Civil et l’acte authentique est signé par les deux parties en présence d’un notaire. Le réméré cède la possibilité au propriétaire de faire le rachat de son bien sous des conditions particulières. Que soit l’un ou l’autre, ici, ledit vendeur peut toujours continuer à occuper le patrimoine. En vente à réméré, le propriétaire peut donc annuler la transaction immobilière dans un délai de cinq (5) ans, tout en préservant la faculté de rachat.

Portage immobilier, pourquoi choisir Apirem ? 

Apirem se positionne en tant qu’entreprise professionnelle faisant office d’intermédiaire entre les acquéreurs et les propriétaires vendeurs. Elle propose une pluralité de solution de portage immobilier au profit des propriétaires emprunteurs avec du patrimoine menacé d’une vente aux enchères par la banque ou d’une saisie de bien. Leurs approches se résument en quatre (4) procédés différents. L’état de lieu leur permet de confirmer l’éligibilité de la situation en portage immobilier. Apirem vous propose les investisseurs potentiels et si ces derniers vous conviennent, on procède à l’encaissement de la vente. Vous apurez votre dossier bancaire et continuez à occuper le bien. Le dernier se porte sur le retour à la propriété.