Le développement de la technologie, notamment l’internet a eu un grand impact sur l’organisation et les démarches dans la recherche de logement dans une résidence étudiante. En effet, ça fait plus de dix ans que l’internet a permis d’aider les étudiants à trouver plus facilement un logement dans une résidence étudiante. Si auparavant, il fallait se déplacer ou envoyer des courriers pour faire une réservation, ce n’est plus le cas actuellement, car il suffit de se connecter sur des sites spécialisés et de soumettre une application.

La nouvelle génération de résidence étudiante

En général, les étudiants préfèrent les résidences universitaires des CROUS, car d’une part, les loyers sont peu élevés et d’autre part, elles se trouvent à proximité de l’Université. Pourtant, un grand handicap existe, car ces résidences sont destinées en priorité aux étudiants boursiers et que nombreuses sont les applications. Malheureusement, il n’y a pas assez de place pour tout le monde. Pour pallier à ce problème, des groupes d’investisseurs, d’opérateurs et de propriétaires (voir ce site pour plus d’infos) ont introduit la nouvelle génération de résidence étudiante. Comme objectifs, non seulement, ils veulent alléger les contraintes et les difficultés rencontrées par les étudiants dans leurs démarches à la recherche de logement, mais en plus, ils veulent offrir un cadre convivial à ces derniers pour qu’ils puissent s’épanouir dans la poursuite de leurs études. Pour se faire, l’étudiant(e) n’a qu’à se connecter en ligne, préciser la ville de son choix, mentionner le domaine de ses études et ensuite remplir le formulaire pour procéder à une réservation de logement. Ce nouveau système est très en vogue actuellement et plusieurs offres existent sur l’internet.

Les résidences universitaires

Les logements des Centres régionaux des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) sont publics et subventionnés par l’État. Ces logements sont attribués en priorité aux étudiants boursiers, sur critères sociaux (revenus de la famille, nombre d’enfants à charge et distance entre le domicile et le lieu d’études). Les étudiants boursiers étrangers peuvent aussi y avoir droit, notamment les étudiants en programme d’échange.
La résidence universitaire est la plus recherchée par les étudiants. En effet, elle présente de nombreux avantages : une vie sociale riche et lieux d’études géographiquement proches, avec un loyer peu élevé et une possibilité d’aide au logement de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).
Pour réserver un logement en résidence universitaire CROUS, il faut avoir 25 ans tout au plus et être inscrit, au maximum 3 ans, dans un établissement. Aussi, il faut avoir rempli au préalable le dossier social étudiant (DSE) et avoir coché la case « Je demande un logement ». L’étape finale de s’enregistrer sur le site trouverunlogement.lescrous.fr pour compléter et confirmer la demande.

Il faut aussi noter que les étudiants étrangers désirant de s’inscrire dans un établissement dans la région parisienne, et préparant au moins un niveau de diplôme de Master I, ont la possibilité de réserver un logement à la Cité internationale universitaire de Paris. Cette dernière est située dans le 14ème arrondissement de Paris. Pour procéder à leur réservation, les étudiants peuvent se connecter sur le site de la CIUP et remplir le formulaire.

Autres modes d’hébergement pour étudiants

Il est à noter que d’autres modes d’hébergement sont disponibles, pour le logement étudiant. Il existe notamment la colocation intergénérationnelle et les foyers.
Le premier cas est une innovation sociale et idéal pour un(e) étudiant(e) qui est à la recherche d’un logement économique pour se loger, durant son cursus universitaire. Il s’agit pour un jeune en recherche de logement d’utiliser une chambre disponible au domicile d’une personne senior. Ces structures sont très en vogue ces derniers temps.
Cette option permet d’une part aux personnes âgées de rester à leur domicile, de disposer d’un complément de revenus et de tisser un lien social. D’autre part, cela permet aux jeunes étudiants d’accéder facilement à un logement et favoriser la réussite de leurs études supérieures.

Concernant le second cas, il faut considérer les foyers privés et les foyers de jeunes travailleurs.
Les foyers privés sont des endroits permettant d’héberger des étudiants à l’année, de manière collective et dans des chambres meublées. Dans certains foyers, des formules en demi-pension ou pension complète sont proposées. Par contre, certains sont réservés soit aux filles, soit aux garçons, dans le cas des grandes écoles.
Les loyers sont bas et le montant du loyer peut être allégé grâce aux allocations familiales comme l’aide personnalisée au logement (APL).
Les foyers de jeunes travailleurs sont des lieux qui accueillent des jeunes âgés de 18 à 25 ans. Les stagiaires et jeunes travailleurs sont admis en priorité. Toutefois, l’étudiant peut toujours y trouver une place par le biais de l’union nationale pour l’habitat des jeunes, lorsque des chambres vacantes sont proposées par ces foyers. Le principal avantage est qu’il n’y a pas de caution locative à verser, mais seulement une redevance incluant le montant du loyer et les charges. L’étudiant peut aussi recourir aux APL pour réduire la facture.

Aides financières disponibles pour les étudiants

Pour les étudiants ayant une difficulté financière, plusieurs aides financières sont disponibles, notamment les aides au logement résidence. En premier lieu pour pouvoir bénéficier d’une bourse et/ou un logement en résidence universitaire, l’étudiant(e) doit remplir le dossier spécial étudiant qui se fait du 15 janvier au 15 mai de chaque année pour la rentrée de l’année suivante. En outre, l’étudiant(e) a droit, en général, à l’allocation de logement social (ALS) ou à l’aide personnalisée au logement (APL).
Dans le cas d’une location dans une propriété privée, si l’étudiant ne peut pas fournir une caution locative au propriétaire de par sa situation personnelle et/ou familiale alors il peut recourir à la caution locative étudiante Visale, dont l’État se porte garant.
En outre, l’étudiant peut faire une demande d’avance Loca-pass auprès d’un organisme d’action logement, qui est un prêt à taux 0, afin de financer le dépôt de garantie exigé par le propriétaire. C’est un prêt remboursable sur 3 ans au maximum, qui se cumule avec la garantie Loca-pass, représentant une caution auprès du bailleur, en cas de loyers impayés.